Suivez-moi :
Comment choisir sa première guitare
01
Mar
2020

Comment choisir sa première guitare (sans faire d’erreur ni se faire arnaquer) - le guide complet et définitif

Écrit par Cyril Michaud -

Vous ne savez pas quelle guitare choisir pour débuter ? Dans cet article, je vous aide à choisir la guitare adaptée à vos besoins.

Comment choisir sa première guitare (sans faire d’erreur ni se faire arnaquer) - le guide complet et définitif

Quelle guitare pour débuter : classique, folk ou électrique ?

Comment choisir sa premiere guitare pour débuter

Vous voulez acheter
votre première guitare

(ou en choisir une nouvelle)


MAIS


Vous ne savez pas quel type de guitare est adapté à vos besoins.
Vous ne savez pas comment choisir la bonne guitare.
Vous ne savez pas comment bien tester une guitare en magasin.

Aujourd'hui, je vous donne la réponse à toutes ces questions.


* * *


En fin d'article, téléchargez gratuitement 2 fiches récapitulatives.
Ainsi, vous ne pourrez pas vous tromper lors de votre futur achat.

LISEZ LA SUITE ATTENTIVEMENT

C’est le grand jour !

Vous passez la porte du magasin de musique local avec un grand sourire, et là…

Votre cerveau fait une division par zéro.

Guitares classiques... guitares folk... guitares électriques...

Des dizaines de guitares tapissent les murs, et le vendeur vous a déjà sauté dessus pour vous harceler de questions et vous refiler son pack pourri à 100 € (pas de panique, on s’occupe de son cas un peu plus tard).

J’étais aussi perdu que vous le jour où j’ai acheté ma première guitare (une Epiphone SG).
Heureusement, ce ne sera pas votre cas si vous lisez cet article jusqu’au bout !

Voici ce qui vous attend si vous achetez la mauvaise guitare

Les risques si vous achetez une mauvaise guitare

Je sais ce qui vous préoccupe.

Vous voulez acheter une guitare de qualité, adaptée à vos besoins
et sans dynamiter votre compte en banque.

Vous avez bien raison. Ce premier achat est déterminant !

Si vous vous trompez, les conséquences peuvent être désastreuses.

Un coup d’oeil dans ma boule de cristal et…

Ah oui... je vois...

Vos doigts sont en feu...
Votre guitare a un son pourri et vous luttez sans cesse contre votre instrument...
Vous avez l’impression d’être nul et votre apprentissage devient très vite une corvée...
Votre motivation fond aussi vite qu’une glace à la vanille par 40°C à l'ombre...
Sans surprise, vous abandonnez la guitare au bout de quelques semaines.
Et quand on vous demande pourquoi, voici votre réponse.

« C'est trop difficile ! »


Classique.

Mais vous êtes un fin renard ! On ne vous la fait pas !

Vous avez déjà écumé les tréfonds d’Internet en quête de réponses. Vous êtes sans doute même tombé sur quelques phrases de Jean-Michel Conseils (pourris) du genre :

« Achète n’importe quelle guitare. Si tu débutes, tu ne feras pas la différence ».

« Prend une guitare à moins de 100 €. Tu pourras t’acheter une meilleure guitare plus tard ».

« Commence par une guitare classique ».

PATIENCE !

Je vous expliquerai après pourquoi ces conseils sont idiots.

Pour l’instant, revenons à LA question qui vous tourmente nuit et jour : comment bien choisir sa guitare.

Si vous lisez cet article, c’est certainement que vous n’en avez pas la moindre idée.

Faisons le point ensemble.

Quel type de guitare pour débuter ?

Quel type de guitare choisir pour débuter ?

Soyons clair.

Si vous ne savez pas ce que vous voulez, vous acheterez n’importe quoi.

Et là, c’est déjà GAME OVER.

Le choix d’une guitare est FONDAMENTAL pour la qualité de votre futur apprentissage.

Comme je l’ai dit en introduction, c’est vraiment déterminant et j’ai souvent rencontré des guitaristes en échec simplement à cause d’un mauvais choix d’instrument.

Lorsque vous allez dans un magasin pour acheter quelque chose, c’est pour répondre à un besoin précis. En musique, c’est la même chose. Vous devez déjà identifier vos besoins avant d’acheter votre guitare.

Les trois types de guitares les plus populaires sont la guitare classique, la guitare folk et la guitare électrique.

Maintenant, vous entendrez deux sons de cloches à ce sujet : ceux qui disent qu’on peut débuter sur tout type de guitare ; ceux qui affirment qu’il faut commencer par la guitare classique.

Selon moi, le premier cas est plein de bon sens, mais incomplet, et le deuxième cas est totalement stupide.

On décortique tout ça ensemble !

La différence entre guitare classique, guitare folk et guitare électrique

On distingue deux catégories de guitares : les électriques et les acoustiques.

La guitare électrique utilise un système d’amplification électronique couplé à un haut-parleur pour amplifier la vibration des cordes. Pour plus de commodité, on désigne cette combinaison avec un terme abrégé : ampli.

La guitare acoustique utilise sa propre caisse de résonance pour amplifier la vibration des cordes. C’est le cas de la guitare classique, de la guitare folk, de la guitare flamenca, de la guitare manouche, etc.

Dans cet article, je me limiterai aux deux guitares acoustiques les plus populaires : la guitare classique et la guitare folk.

La guitare électrique

Guitare electrique

Si vous voulez jouer des morceaux issus des musiques amplifiées (rock’n’roll, rock, pop rock, jazz, blues rock, punk rock, hard rock, heavy metal, reggae, funk, etc.), achetez une guitare électrique.

Il vous faudra également un amplificateur, un jack (le câble qui relie votre instrument à l’ampli) et un médiator (pour gratter les cordes) si vous ne souhaitez pas jouer aux doigts.

Je vous recommande la Yamaha Pacifica 112V qui est un vrai bijou avec un rapport qualité-prix imbattable pour de l’entrée de gamme. Son prix varie entre 250 € et 280 €.

La guitare folk

guitare folk

Si vous voulez jouer des chansons, de la musique folk, de la variété internationale, de la musique pop, du bluegrass, du blues, de la country, investissez plutôt dans une guitare folk (ou une folk électro acoustique).

Je vous conseille la Cort Earth 100 qui est une référence avec là aussi un excellent rapport qualité-prix. Son prix oscille entre 250 € et 280 €.

La guitare classique

Guitare classique

Si vous voulez jouer de la musique classique, des musiques latines (samba, rumba, bossa nova, etc.) ou de la variété française type Cabrel ou Brassens, achetez alors une guitare classique.

Je vous suggère les marques Alhambra ou Esteve. Leurs modèles sont fiables et vous ne risquez pas de mauvaises surprises.

Vous pouvez opter pour une Alhambra Z nature (entre 250 € et 280 €), mais je vous conseille de prendre la gamme au-dessus si vous en avez les moyens : Alhambra 1C (300 € à 360 €), voire une Alhambra 4P (environ 500 €). Cette dernière peut vous sembler chère, mais on est à peu près au même tarif qu’une guitare électrique avec ampli et jack.

Tout jouer avec une seule guitare ?

Jean-Michel Débutant : Tout ça c’est bien beau, mais comment je fais moi si je veux jouer du classique, de la variété internationale et du rock avec une seule guitare ?

Dans ce cas, il y aura forcément des compromis à faire, mais la règle d’or est simple : choisissez toujours la guitare la plus polyvalente. Autrement dit, celle qui vous permet de jouer un maximum de styles avec le rendu le plus authentique possible.

Par exemple, jouer du heavy metal sur une folk ou une classique est théoriquement possible, mais le rendu sonore de ces deux guitares ne sera pas du tout adapté à ces styles. Ce serait le même problème si on jouait des œuvres composées pour la guitare classique sur une électrique.

Après, chacun fait comme il veut. Personnellement, je ne suis pas un puriste. Si un morceau m’intéresse, je le joue sur la guitare qui me plait, peu importe l’instrument initialement prévu.

On voit régulièrement sur YouTube des arrangements fantastiques de morceaux rock joués sur une guitare folk ou classique, mais aussi des morceaux de musique classique repris sur guitare électrique.

Chaque type de guitare a une couleur sonore qui lui propre, alors je vous conseille aussi de choisir la guitare dont vous aimez le plus la sonorité. Si vous adorez le son de la guitare folk, achetez une folk.

Le meilleur type de guitare pour débuter

Chaque type de guitare a ses avantages et ses inconvénients, et dans l’absolu, aucune n’est meilleure qu’une autre pour débuter.

Voilà pour la théorie idéale. En pratique, les choses sont plus nuancées.

À mon sens, le meilleur type de guitare pour débuter est tout simplement celui qui correspond aux styles de musique que vous voulez jouer.

Si on y réfléchit un instant, on utilise toujours l’outil le mieux adapté à la tâche que l’on souhaite accomplir.

Ça ne vous viendrait pas à l’idée de planter un clou avec un tournevis, n’est-ce pas ? Et bien pour la guitare c’est pareil.

Si vous voulez jouer du blues ou du metal et qu’on vous dit de commencer d’abord sur une guitare classique, c’est juste de la connerie.

Vous avez peut être l’impression de lire une banalité, mais je vois chaque année des parents me dire :

« Mon enfant veut faire de la guitare électrique, mais on l’a inscrit en guitare classique d’abord parce que c’est mieux pour débuter ».

Généralement, c'est à ce moment là que mon cerveau a envie de fuir mon crâne.

Imaginez le pauvre gamin qui voulait faire du Deep Purple et qui se retrouve à jouer à la place des études de Fernando Sor en do majeur…

Franchement...

On peut toujours trouver un compromis en adaptant des morceaux rock pour la classique, mais cela ne fait pas illusion bien longtemps...

De toute manière, les élèves qui sont dans ce cas finissent presque tous par arrêter la guitare parce que ce n'était pas le style de musique qu'ils voulaient jouer (ils ont donc perdu toute motivation et se sont dégoûtés de l'instrument). Les plus déterminés abandonnent la classique pour choisir une électrique ou une folk (et ils ont donc juste perdu du temps).

Et l’inverse est également vrai. Si vous voulez absolument jouer le répertoire classique et qu’on vous colle dans les pattes une guitare électrique, c’est tout aussi stupide.

* * * * *

À retenir

En résumé, il n’y a que deux critères vraiment fondamentaux dans le choix du type de guitare.

1. Achetez le type de guitare le plus adapté à la musique que vous voulez jouer.

2. Achetez le type de guitare dont vous aimez la sonorité.

* * * * *

La guitare classique pour les débutants : attention !

Pour certains, on devrait forcément commencer par la guitare classique pour bien apprendre la guitare. Comme si la guitare classique était la voie royale pour devenir un bon guitariste avec une technique solide.

Mon avis : un gros cliché totalement absurde.

On peut devenir un excellent musicien en débutant sur une électrique, sur une folk ou sur une classique. Peu importe. Comme dit précédemment, l’important est de choisir l’instrument qui correspond à vos besoins.

Et pour un professeur, c’est très simple à déterminer en échangeant quelques minutes avec son élève.

C’est pourquoi je déconseille souvent la guitare classique aux débutants, car 9 fois sur 10, je constate que c’est l’instrument qui correspond le moins bien à leurs envies musicales. À mon sens, c'est aussi le pire modèle parmi les trois sur certains aspects.

Le manche de la guitare

Le manche est épais et les cases sont larges, ce qui nécessite des extensions de doigts plus importantes à la main gauche.

Certains professeurs voient la grosseur du manche comme un avantage pour faciliter l’appui des notes sans rater la corde ou effleurer une corde voisine.

Pour moi, cela complique la vitesse de jeu et la propreté du son, car les débutants ont plus de mal à placer leurs doigts proches des frettes, ce qui amène davantage de frise. Autrement dit, la note s’accompagne d’un bruit parasite dû au mauvais placement du doigt.

Ce problème peut être résolu en optant pour une guitare 1/2 ou 3/4 (modèles de taille réduite souvent utilisés par les enfants), mais leur son est peu flatteur et ces guitares ont des possibilités expressives très limitées.

Vous pouvez aussi placer un capodastre en case 5 ou 7. Cela permet de jouer au milieu du manche, là où les cases sont moins larges, mais la sonorité des morceaux est alors faussée. Avec l’habitude, on peut reculer le capodastre case après case jusqu’à pouvoir l’enlever totalement.

Exemple de capodastre sur une guitare

Autre point, la guitare classique n’est pas un bon choix pour travailler la précision de la main gauche sur le manche si vous voulez à terme jouer de la guitare électrique.

Les manches sont très différents en terme de taille et d’épaisseur. Conséquence : si vous prenez l’habitude du manche de la guitare classique et que vous passez ensuite sur une électrique, vos repères seront faussés et vous devrez donc vous réhabituer à ce nouveau manche.

Ce n'est pas insurmontable, mais c’est une situation très frustrante, surtout pour un débutant qui peut avoir l’impression de repartir à zéro après avoir déjà beaucoup travaillé pour acquérir les bases de son instrument.

Sans oublier que la guitare électrique nécessite des positions de main gauche différentes selon les contextes :

  • jeu blues ou manouche avec le pouce qui ressort du manche.
  • jeu classique avec le pouce bien centré derrière le manche.
  • inclinaison des doigts pour éteindre la résonance des cordes en son saturé (j’y reviens en détail après).

Selon moi, c’est alors plus logique de travailler dès le début sur une guitare électrique si c’est l’instrument qui vous plait.

PARENTHÈSESi vous préférez les manches fins et que vous aimez le son de la guitare classique, sachez que certains luthiers comme Pappalardo fabriquent des guitares classiques avec une longueur de manche plus courte (diapason de 63 au lieu du 65 standard).

Très pratique, notamment pour les femmes ayant des doigts courts et fins.

Malheureusement, c’est une option peu réaliste si vous débutez, car le coût est élevé. Gardez-la toute même en tête pour plus tard si vous souhaitez apprendre la guitare classique.

Fin de la parenthèse.

La guitare flamenca est une autre option envisageable, car elle est plus petite, légère et fine que la guitare classique. En contrepartie, le son est plus brillant et percussif, avec une attaque puissante et une tenue de note plus courte. Cela ne conviendra donc pas à tous les genres de musique, et ce n’est certainement pas un bon choix si vous voulez jouer le répertoire classique de manière rigoureuse. Si ce n’est pas votre cas, c’est alors une alternative intéressante.

La guitare flamenca ressemble beaucoup à la guitare classique, mais elle est facilement reconnaissable à son golpeador. Il s'agit d'une plaque de protection collée sur la table d'harmonie afin de la protéger du golpe — un effet percussif typique du flamenco où les doigts de la main droite viennent frapper le golpeador.

Guitare flamenca

L'action de la guitare

L’action sur une guitare classique est haute comparée aux autres types de guitare, c'est-à-dire que les cordes sont assez éloignées de la touche. Cela demande donc plus de temps et d’effort pour presser la corde que sur une folk ou une électrique, ce qui impacte là encore votre vitesse de jeu.

Vous pouvez opter pour une guitare flamenca dont l’action est plus basse pour faciliter la vitesse. Sachez tout de même que plus l’action est basse et plus le risque de frise augmente.

Le volume sonore

La guitare classique est celle qui a le volume sonore le plus faible.

Si vous voulez jouer en groupe, vous allez vous faire écraser par quasiment tous les autres instruments du monde, d’autant plus avec une guitare classique d’entrée de gamme. Donc à moins de faire un duo avec un joueur de triangle, vous devrez amplifier votre guitare avec un micro.

En contrepartie, ce point peut être vu comme un avantage si vous aimez ce caractère intimiste de l’instrument — et pour jouer seul ou en appartement sans réveiller tout l’immeuble.

Là encore, la guitare flamenca (ou la guitare folk) vous offriront une puissance sonore bien supérieure à la guitare classique.

Doigts et médiator

Le jeu au médiator est peu employé sur guitare classique, car il est rendu difficile par la taille du manche et l’action haute de la guitare. Normal puisque cet instrument se joue historiquement aux doigts, et c’est là que la guitare classique libère sa plus belle sonorité.

Si vous voulez quand même apprendre des morceaux joués avec un médiator sur une guitare classique, sachez que vous n’aurez pas un aussi bon rendu qu’avec une folk ou une électrique.

Ergonomie de l'instrument

La guitare classique possède à la fois la meilleure et la plus aberrante ergonomie possible pour une guitare.

Contradictoire, non ?

En fait, la tenue de la guitare (manche incliné à 45°) est la position la plus équilibrée pour votre corps, car vos deux épaules restent bien alignées, ce qui n’est pas le cas avec une guitare folk ou une électrique posée sur la jambe droite et dont le manche est tenu plus bas en position assise.

De ce point de vue, la position classique est de loin la meilleure. Je l’utilise d’ailleurs systématiquement quand je joue de la guitare électrique.

Comment tenir sa guitare classique

Notez d’ailleurs que si vous jouez debout avec une guitare électrique ou folk, il n’y a plus de problème, car la position du manche sera alors presque identique à celle de la guitare classique.

Par contre, l’utilisation du repose-pied pour surélever la jambe gauche est pour moi atroce.

UNE VRAIE TORTURE !

Je l’ai toujours détesté lorsque j’étais étudiant et je le déconseille systématiquement à tous mes élèves, car il vous place dans une position physiologiquement non naturelle.

Repose pied pour guitare classique

Imaginez si on vous demandait de rester assis pendant des heures avec votre jambe gauche surélevée en permanence…

Position de la guitare classique avec un repose pied

Oubliez donc cet objet de torture archaïque et choisissez des outils bien plus respectueux de votre corps comme la dynarette, l’ergoplay ou le gitano.

Ce sont des supports qui se placent sur votre jambe gauche pour surélever la guitare.

En clair, vous êtes assis en position normale, les deux pieds bien ancrés au sol, et vous bénéficiez de tout le confort de la position classique. J’ai résolu des problèmes de douleurs et de tensions chez beaucoup d’élèves simplement en les faisant passer sur ces systèmes.

Le meilleur est selon moi la dynarette, car contrairement aux ventouses de l’ergoplay et du gitano, elle ne laisse aucune trace sur le vernis de la guitare et elle est bien plus rapide à installer.

Elle existe en deux tailles (high et low) et j’utilise personnellement la taille haute.

Liens utiles

Taille basse : Hopf Dynarette Low
Taille haute : Hopf Dynarette High

Au pire, vous pouvez tester la sensation en enroulant une serviette de bain et en la posant sur votre jambe gauche pour surélever votre guitare. Ce sera toujours plus confortable que cet horrible repose-pied (oui, je le déteste).

Mon avis global

Avec une guitare classique, certains aspects techniques sont plus longs et difficiles à acquérir, notamment le jeu en accords (positions, enchaînements et barrés), les extensions de main gauche et le jeu à haute vitesse.

Pour les tatillons qui ne comprennent rien à rien, cela ne veut pas dire qu’on ne peut pas jouer vite ou enchaîner des accords correctement sur une guitare classique, mais bien que c’est plus long et complexe à maîtriser.

Pour vous partager mon retour sur 10 années d’enseignement, mes élèves en guitare électrique ont toujours développé leur technique bien plus vite que mes élèves en guitare classique, et c’est un constat que j’ai pu faire en échangeant également avec d’autres professeurs de guitare classique.

Un exemple : au conservatoire, on demande la maîtrise du barré de six cordes en cycle 2 (soit après quatre à cinq années de pratique) alors que la plupart de mes élèves en guitare électrique le maîtrisaient déjà en un ou deux ans.

La vitesse s’acquiert aussi bien plus vite sur une électrique (ou une folk) que sur une classique.

Jouer une longue séquence de doubles croches à 140 BPM sur une guitare classique avec démanchés et changements de cordes est déjà une épreuve, même pour un guitariste expérimenté.

Sur une guitare électrique, on peut atteindre et dépasser largement les 200 BPM, car le jeu au médiator permet d’atteindre des vitesses vertigineuses avec peu d’effort. Et certaines techniques avancées comme le tapping ou le sweeping permettent d’aller encore plus loin.

J’anticipe au passage les aigris qui me diront que jouer vite ou technique n’est pas si important,
que ce n’est pas de la musique ou que cela manque d’émotion…

Déjà il faudra expliquer ça à Paganini, Mozart, Bach ou Chopin, ça les ferait bien marrer.

Ensuite, la vitesse est un outil d’expression musicale au même titre que l’utilisation des bends, du legato, du vibrato ou des slides.

En conséquence, le débutant qui est intéressé par un jeu virtuose très rapide doit savoir que la guitare classique n’est pas la plus adaptée pour cela (même si on peut jouer vite sur une classique).

Pour couronner le tout, c'est une guitare utilisée avant tout pour jouer de la musique classique, ce qui généralement ne convient pas à 90% des débutants qui veulent plutôt jouer des musiques amplifiées qui sont par définition jouées avec des guitares... amplifiées.

Alors oui, j’en entends déjà certains aboyer en commentaire...

Jean-Michel Tatillon : Gnagnagna, sur une guitare classique on peut jouer tous les styles, bla bla bla.

Stop. C’est faux.

Comme je l’ai précisé un peu plus tôt, la guitare classique est aussi très utilisée dans les musiques latines et dans la variété française. On la trouve aussi ponctuellement dans la variété internationale, voire parfois dans le metal pour des ambiances calmes (cf. Metallica). Mais de là à dire qu’on peut tout jouer, il y a un monde.

Vous êtes un métalleux dans l’âme ?

Pas de bol, vous ne pourrez clairement pas envoyer du gros son avec des riffs saturés bien gras sur votre guitare classique.

Vous voulez rejouer vos solos rocks préférés ?

Raté ! L’accès aux aigus (au-delà de la case 12) est très limité sur une classique, ce qui rend injouable une quantité astronomique de morceaux (à moins de tout réarranger…).

Vous voulez jouer du blues ?

Dommage ! Cela sonne bien mieux sur une folk ou une électrique, et vous allez vous arracher les cheveux pour faire sonner vos bends sur une classique... vous aurez juste un son ridicule.

De mon point de vue, la plupart de ceux qui achètent une guitare classique pour débuter se retrouvent avec un instrument qui, premièrement, correspond rarement aux styles musicaux qu'ils veulent réellement jouer (ce qui amène de la frustration), et deuxièmement leur complique l'apprentissage du point de vue technique (double frustration).

Exemple

Certaines techniques de jeu typiques de l’électrique sont très difficiles à reproduire sur une classique (bends, harmoniques sifflées, tapping, jeu dans le registre aigu), voire impossibles (jeu avec son saturé, avec pédales d’effet, avec tige de vibrato, feedback, etc.).

Résultat, beaucoup abandonnent et pensent faussement qu'apprendre la guitare est trop difficile,
alors que c'est juste lié à un mauvais choix d'instrument au départ.

Ceci dit, la guitare classique est un instrument magnifique avec des avantages non négligeables : elle est facilement transportable (mais une folk l’est tout autant) et ses cordes en nylon sont plus douces pour les doigts que les cordes en acier des folks ou des électriques.

À relativiser, car j’ai fait débuter beaucoup de guitaristes sur folk ou électrique et aucun de n’est jamais plaint d’avoir mal aux doigts. J’ai même fait débuter des enfants de 7 ans sur guitare électrique et ils n’ont eu aucun mal à progresser techniquement et musicalement.

Dernier point à ne pas oublier : chaque type de guitare a ses propres contraintes.

Sur une guitare électrique, il y a un gros travail à faire sur la propreté du son pour éviter les notes parasites lors des bends ou du jeu avec saturation. Cela implique une position de la main gauche particulière avec les doigts légèrement inclinés pour pouvoir effleurer les cordes à étouffer. Cela permet par exemple d’empêcher les cordes à vide aigües de résonner pendant qu’on joue un riff sur les cordes graves.

Sur une guitare classique, ces résonances sont déjà beaucoup moins problématiques, et sont même appréciées pour donner de l’épaisseur et de la richesse au son. Le travail sur la propreté se fait donc dans des contextes différents. Par exemple, si on interprète une œuvre classique, on sera attentif à couper la résonance des basses au bon moment pour maintenir la clarté harmonique du morceau.

Même chose si on compare le travail du son.

Sur une classique, cela se fait essentiellement avec la forme des ongles à la main droite, l’angle d’attaque des doigts et leur placement par rapport à la rosace.

Sur une électrique, il y a le choix du jeu aux doigts ou au médiator (ou un mélange des deux approches), le choix du médiator (forme, matière, épaisseur, taille), son angle d’attaque, son placement sur les cordes, le réglage de la guitare (volume, tonalité, micro), le réglage de l’ampli (son clair ou saturé, quantité de gain, égalisation des fréquences) ou encore l’ajout de pédales d’effet (ordre des pédales et réglages des paramètres de chacune).

Impossible de faire ce type de travail si on débute sur une classique. Pourtant, c'est fondamental pour bien jouer de la guitare électrique.

Et inversement, comment développer un touché de qualité sur guitare classique ou travailler sur la puissance et la projection du son si on débute sur une électrique avec un médiator et une puissance d'amplification sonore gigantesque ?

J’espère que vous comprenez mieux l’importance de débuter immédiatement par l’instrument adapté à vos besoins musicaux sans passer d’abord par un instrument de « transition ».

Voilà pourquoi je suis toujours énervé quand je lis que la guitare classique, « c’est mieux pour débuter ». Et je serais tout aussi agacé si on m'affirmait que la guitare électrique ou la guitare folk sont les meilleures guitares pour débuter.

Bon. On a passé pas mal de temps sur la guitare classique, mais ce long intermède était vraiment nécessaire pour tordre le coup à certaines idées reçues sur la « bonne » guitare pour débuter.

share twitter
Quel budget pour une première guitare ?

Prix d'une guitare pour débutant

Il existe plusieurs écoles à ce sujet :

Ceux qui pensent que n’importe quelle guitare peut faire l’affaire quand on débute, et qu’il vaut mieux attendre d’avoir progressé et d’être sûr de vouloir continuer pour en acheter une de meilleure qualité.

Ceux qui conseillent d’acheter tout de suite du matériel de qualité (voire haut de gamme).

A priori, chaque cas présentent des arguments valables.

Détaillons cela ensemble.

Le danger des guitares bas de gamme

Les partisans de la première approche estiment qu’un guitariste débutant n’a pas encore la certitude de continuer son apprentissage ni la maturité nécessaire pour ressentir tous les bénéfices d’un instrument haut de gamme (ou même milieu de gamme).

Alors pourquoi investir des centaines d’euros dans sa première guitare si on n’est même pas capable d’en apprécier les qualités ?

Sans compter que les goûts évoluent avec le temps, alors vous pourriez avoir envie d’une guitare plus spécifique pour jouer du metal ou du jazz.

Et pire : si vous achetez une guitare à 1000 €, mais que vous vous rendez compte au bout de trois semaines que vous préférez finalement le piano, vous aurez une guitare à 1000 € sur les bras.

Et là, je vous vois venir petits malins…

« Autant acheter une guitare à 50 € dans ce cas, non ? »

En fait... non.

Les arguments précédents sont à mon sens faussement pertinents.

Je vous explique.

Argument 1 : maturité insuffisante pour apprécier les qualités d’une bonne guitare.

Cela part d’une bonne intention : vous faire économiser de l’argent le temps de développer une maîtrise suffisante de l’instrument.

Pourtant, cette vision à court terme entraine des effets dévastateurs à long terme.

* * * * *

Lisez bien

Même si vous n’êtes pas conscient des qualités (et des limites) d’une guitare,
cela impacte quand même votre apprentissage.

Que vous le vouliez ou non, c’est comme ça.

* * * * *

Voyons maintenant pourquoi un mauvais instrument peut détruire vos chances d’apprendre la guitare.

Une guitare bas de gamme aura généralement des finitions médiocres et une faible durée de vie. Ce qui implique un son sans personnalité, un confort de jeu digne d’une prison soviétique et une justesse très approximative, car votre guitare se désaccordera sans arrêt.

Résultat, elle va rendre votre apprentissage infernal et vous donner l’impression d’être mauvais.

Là, vous vous direz sûrement :

« Oula ! C’est difficile la guitare ! »

Alors que non, c’est juste votre instrument merdique qui vous pourrit la vie.

Il faut bien comprendre que vous êtes l’esclave des limites de votre instrument.

J’insiste sur le fait que guitare bas de gamme n’est pas synonyme de guitare d’entrée de gamme.

On peut trouver de bonnes guitares d’entrée de gamme (même si elles sont nécessairement limitées par rapport aux gammes supérieures), alors que les guitares bas de gamme sont juste des poubelles avec des cordes.

Prenons l'exemple de la guitare classique

Au conservatoire,
on conseille souvent l’achat d’un nouvel instrument après 5 ans de pratique environ,
car l’élève aborde alors des répertoires techniquement et musicalement plus exigeants.

Sa guitare d’entrée de gamme devient donc un frein à son apprentissage.

Pourquoi ?

Car ces guitares souffrent d’un mauvais équilibre sonore (basses molles et aigus ternes),
d’un manque de puissance et d’une faible tenue de note.

Si vous devez jouer une note très fort, mais que votre guitare n’est pas capable de retranscrire cette
puissance avec un beau son, vous êtes foutu. Vous aurez beau vous acharner 20h par jour pendant 3 ans,
vous ne pourrez jamais obtenir ce que cette guitare est incapable de vous donner.

Vous serez donc toujours bloqué par les limites de votre instrument.

Et là, on parle de guitares d’entrée de gamme, donc des instruments tout de même corrects. Imaginez le carnage qui vous attend sur une guitare bas de gamme à moins de 100 €...

Brrr... j'en frémis d'horreur...

À l’inverse, si vous avez une guitare de qualité, vous développerez plus facilement (et rapidement) vos compétences techniques et musicales, car votre instrument vous le permet.

En clair, vous avez un meilleur potentiel de départ.

Retenez ceci

Une guitare de qualité accompagne votre évolution.
Une guitare bas de gamme bloque votre évolution.

Attention toutefois ! Je ne dis pas que vous allez vous transformer miraculeusement en virtuose juste en achetant une guitare à 2000 €, mais vous allez au moins mettre toutes les chances de votre côté pour réussir.

Alors oui, j’en entends encore certains râler (décidément, ils sont nombreux aujourd’hui !) :

Jean-Michel Pénible : Il y a des tas de musiciens professionnels qui ont débuté sur des guitares pourries à 3 $, et ça ne les a pas empêché de devenir des virtuoses, bla bla bla.

C’est vrai.

Mais est-ce une raison valable pour se compliquer l’apprentissage si on peut l’éviter ? Et personne n’était dans leur chambre pour les voir galérer...

La réalité, c’est qu’il y a derrière ces réussites une gigantesque dose de motivation couplée à une immense force de travail (et parfois quelques prédispositions naturelles).

Et au détour d’une interview, on se rend aussi compte que leur véritable apprentissage débutait presque toujours après l’acquisition d’une guitare digne de ce nom.

C’est aussi une question de respect envers vous-même.

Si vous apprenez la guitare, c’est bien à la base pour réussir à en jouer correctement et être fier de vous, non ? Alors pourquoi chercher à se saborder d’entrée de jeu avec un instrument de merde ?

À vous de choisir : un prix bas et un apprentissage inutilement difficile contre un prix juste et un apprentissage serein.

Est-ce que je conseille pour autant d’acheter une guitare haut de gamme de suite ?

Pas forcément. À la limite, si vous avez les moyens pourquoi pas, mais si vous achetez déjà une bonne guitare d’entrée de gamme (voire milieu de gamme), vous pouvez être tout à fait confiant.

Argument 2 : risque d’évolution des goûts.

Les goûts musicaux sont rarement figés (d’autant plus si on débute jeune) et il est normal d’explorer différents genres musicaux, voire de changer radicalement de style.

Si vous achetez une bonne guitare, vous pouvez très bien la conserver, car il est compliqué de pouvoir tout jouer avec un seul instrument.

Impossible d’être crédible pour jouer du heavy metal avec une guitare classique… ou de sonner blues de manière authentique avec une guitare typée heavy metal.

Et si vous n’avez pas la place ni l’envie d’accumuler plusieurs guitares, rappelez-vous qu’une bonne guitare se revend toujours très bien sur le marché de l’occasion (sans décote excessive), ce qui n’est pas le cas des pelles à 50 € dont personne ne veut.

Acheter une guitare de qualité n'est jamais une dépense, mais un investissement.

Et le jour où vous aurez une bonne guitare entre les mains, je vous garantis que vous ne retoucherez plus jamais votre première guitare moisie. Là par contre, ce sera bien une dépense en pure perte.

Argument 3 : risque d’abandon à court terme.

Vous pouvez abandonner la guitare pour plusieurs raisons.

Peut-être que ce n’était qu’une lubie passagère, que l’instrument ne vous plaisait pas plus que ça, qu’on vous a forcé à l’apprendre (fréquent chez les élèves en conservatoire) ou peut-être que vous n’aviez simplement pas le temps de vous y consacrer sérieusement.

Quelle que soit la raison, même une guitare à 10 000 € n’y aurait rien changé.

Analysons maintenant les autres cas.

En 10 ans d’enseignement de la guitare, j’ai vu passer des centaines d’élèves, et les statistiques ne mentent pas. Bizarrement, les élèves qui persistaient à acheter des instruments médiocres étaient aussi ceux qui galéraient le plus…

Sans surprise, aucun ne tient la distance et ils finissent tous par abandonner tôt ou tard.

En achetant une guitare bas de gamme, vous vous conditionnez à échouer et vous êtes perdant sur tous les tableaux : vous rencontrerez plus de difficultés pour bien jouer, vos progrès seront plus lents et vous serez sans cesse frustré.

On est presque dans le masochisme !

Et si par miracle vous persistez, vous achèterez forcément une guitare de meilleure qualité.

Et là c’est la triple peine. En voulant économiser 100 €, vous aurez finalement perdu plus d’argent que si vous aviez acheté directement une bonne guitare et en bonus, vous aurez galéré pour rien et perdu du temps.

Pause anecdote

J’ai déjà eu plusieurs fois le cas de parents qui n’ont pas voulu suivre mes recommandations d’achats d’instruments pour économiser de l’argent. Ils ont préféré acheter une bouse à 80 € au lieu de la Yamaha Pacifica 112V que je conseille systématiquement.

Sans surprise, cette « guitare » se désaccordait sans arrêt et le gamin galérait comme pas possible pour jouer le moindre riff.

L’histoire se terminait toujours de deux manières : abandon de l’élève (j’aurais fait pareil à sa place) ou éclair de lucidité des parents. Ils finissaient par acheter la guitare que j’avais conseillé au départ et Ô miracle, leur enfant se sentait plus à l’aise et commençaient à progresser.

Incroyable, n’est-ce pas ?!

Bilan de l’opération

En voulant économiser 200 €, ils se retrouvaient avec une merde à 80 € invendable sur les bras (et leur enfant en a chié inutilement pendant plusieurs semaines) — certains ont quand même poussé le vice en achetant une nouvelle guitare tout aussi pourrie que la première...

Le prix minimum pour une bonne guitare de débutant

Prix minimum pour une bonne guitare de débutant

Maintenant, je vais vous livrer ma phrase fétiche. Une pensée toute bête, mais que j’applique au quotidien.

« Je n’ai pas les moyens d’acheter de la merde ».

En clair, la mauvaise qualité vous coûtera toujours plus cher à long terme, et je ne parle pas que du coût financier, car vous le payerez au centuple à chaque étape de votre apprentissage.

Il n’y a pas de miracle, la qualité se paie toujours alors ne comptez pas trouver une guitare neuve de qualité à moins de 100 € (voire 200 €) . Pour ce prix, vous aurez juste du bois de cagette avec des cordes.

Comme le disait souvent l’un de mes professeurs en Master :

« Garbage in, garbage out ».

En clair : de la merde en entrée, de la merde en sortie.

Ne vous attendez donc pas à avoir un son correct en achetant une guitare pourrie.

Alors bien sûr, dans un monde idéal, on devrait tous débuter sur du matériel haut de gamme, mais pour beaucoup, la guitare n’est qu’un loisir parmi d’autres et tout le monde n’a pas les moyens d’investir de grosses sommes dans l’achat d’un instrument.

Voici donc un détail des différentes gammes de guitare (électrique et folk). Ces tranches de prix concernent le neuf et sont évidemment variables, mais si vous débutez, elles vous donneront déjà une bonne estimation de la réalité du marché.

3000 € et plus

Modèles signature, modèles Gibson et Martin haut de gamme, guitares de luthier et custom shop (production de guitares sur-mesure proposées par les grandes marques comme Martin, Gibson, Fender ou encore ESP).

* * * * *

1500 à 3000 €

Modèles haut de gamme que l’on peut garder à vie !

* * * * *

500 à 1500 €

Modèles milieu de gamme qui peuvent tout à fait convenir comme guitare secondaire (voire principale).

* * * * *

200 à 500 €

Modèles d’entrée de gamme corrects pour les premières années d’apprentissage.

* * * * *

100 à 200 €

Là, ça commence à sentir la bouse. Difficile de trouver la perle rare dans ces tarifs.

* * * * *

Moins de 100 €

Fosse à purin.

Mon conseil : comptez 200 à 300 € pour avoir une guitare d’entrée de gamme correcte qui vous permettra de progresser sereinement pendant vos premières années. Ce tarif est valable pour la guitare électrique et la guitare folk.

Pour la guitare classique, les tarifs varient sensiblement et il faut compter plutôt entre 200 et 400 €. Ensuite, il est courant de passer par un luthier pour l’acquisition de modèles d’étude de qualité supérieure ou de guitares de concert, et là, difficile de vous donner des fourchettes précises, car les prix varient beaucoup d’un luthier à l’autre.

Et si j'ai déjà une guitare ?

Si vous avez déjà une guitare d’entrée de gamme, mais que vous voulez en changer, vous pouvez soit acheter un instrument de milieu de gamme, soit passer directement sur du haut de gamme.

Si vous n’avez pas les moyens d’acheter du haut de gamme, vendez votre guitare actuelle pour financer votre achat ou attendez d’économiser suffisamment.

Si vous avez une guitare de milieu de gamme, vous pouvez la conserver comme instrument secondaire et investir dans du haut de gamme pour votre guitare principale.

Imaginons que vous jouiez à 80 % du metal, et à 20 % du blues et du rock. Vous pourriez avoir une guitare haut de gamme typée metal et une guitare polyvalente de milieu de gamme.

Vous pouvez aussi la vendre pour financer votre guitare haut de gamme.

Faut-il acheter une guitare neuve ou une guitare d’occasion ?

Achat d'une guitare neuve ou d'occasion

Le marché de l’occasion peut vous permettre d’acquérir du matériel haut de gamme à moindre frais, mais cela demande du temps et quelques connaissances pour dénicher les bonnes affaires.

Je le déconseille donc aux débutants qui cherchent leur première guitare, sauf si vous connaissez des guitaristes plus expérimentés (ou un professeur) qui peuvent vous conseiller.

Autre problème, vous n’avez pas toujours une complète transparence sur l’historique de l’instrument (entretien ou modifications de la configuration d’origine comme les micros, les mécaniques, la couleur, etc.).

La guitare risque aussi d’avoir des traces d’usure plus marquées, donc si l’esthétique est un point crucial pour vous, vous risquez d’être plus difficilement satisfait (mais la qualité du son est bien plus importante que l’aspect visuel).

Si vous avez déjà une guitare et que vous voulez en changer, fouiner dans les petites annonces peut s’avérer payant, car vous aurez déjà quelques connaissances basiques pour vous aider à repérer les arnaques. Cela dit, renseignez-vous bien sur les forums et n’hésitez-pas à demander des avis extérieurs.

Le forum du site guitariste.com est une bonne référence pour avoir des avis et trouver des guitares d’occasion.

Liens utiles

Lien du forum guitariste.com
Section des petites annonces (guitariste.com)

Vous avez repérez un modèle d’occasion qui vous intéresse ?

Consultez les avis sur des sites de vente comme Thomann, Woodbrass ou Amazon.

Guitare polyvalente ou typée ?

Guitare polyvalente ou typée

Le cas de la guitare électrique

La guitare électrique peut offrir une large palette sonore pouvant convenir à presque tous les styles ou être au contraire très spécialisée sur un genre musical précis.

Mon conseil : si vous débutez et que vous n’y connaissez rien, choisissez une guitare électrique polyvalente qui vous permettra de jouer un maximum de styles. Cela vous aidera à affiner vos goûts pour choisir ensuite des guitares plus typées.

Attention : ne suivez pas ce conseil si vous avez déjà une idée précise de ce que vous voulez jouer.

Certains guitaristes débutants savent déjà qu’ils ne veulent jouer que du blues, que de la funk ou que du metal. Dans ce cas, achetez directement une guitare spécialisée dans le genre qui vous intéresse.

Le cas de la guitare folk

La guitare folk se décline en différents formats.

La Dreadnought (créée par Martin) est la plus répandue avec son corps de forme « carrée » bien identifiable. C’est un instrument puissant et riche en basses.

Guitare Dreadnought

La Jumbo (créée par Gibson) a un corps large et arrondi, ce qui lui donne davantage de puissance et de basses que le format Dreadnought.

Guitare Jumbo

Si vous trouvez ces formats trop massifs, il en existent d’autres plus compacts comme la Concert (ou Parlor), la Grand Concert et l’Auditorium (ou Grand Auditorium) qui se rapprochent plus de la forme d’une guitare classique.

Ces trois formats sont aussi nommés respectivement 0, 00 et 000 afin de symboliser la taille croissante de la caisse de résonance.

Comparatif de la taille des modèles de guitare folk

Le cas de la guitare classique

Pour la guitare classique, la question ne se pose pas, car il n’existe pas de guitare classique typée et les guitares spécialisées comme la guitare baroque (à cinq cordes doublées) ou la guitare romantique sont bien différentes de la guitare classique.

Guitare baroque

Guitare romantique

Guitare avec pan coupé ou non ?

Certaines guitares possèdent un pan coupé (ou cutaway), c’est-à-dire une échancrure sur la partie supérieure droite de la table d’harmonie. C’est systématique sur une guitare électrique et rarissime sur une guitare classique. La question se pose donc surtout pour la folk.

Le pan coupé permet de faciliter l’accès aux aigus pour le jeu soliste. Ce gain de confort se fait au prix d’une légère perte de puissance puisque la caisse de résonance a été en partie coupée, mais l’influence est vraiment minime.

Guitare folk avec pan coupé (cutaway)

Si vous débutez, vous aurez du mal à savoir si l’accès aux aigus vous sera utile à plus ou moins long terme. Dans ce cas, optez pour un pan coupé puisque son inconvénient théorique (perte de puissance) est presque imperceptible.

Je reviens tout de même un instant sur le cas de la guitare électrique, car certains modèles proposent des pans coupés plus ou moins prononcés.

Si vous prévoyez de jouer beaucoup de solos, notamment dans le registre aigu de l’instrument, privilégiez une guitare dont le pan coupé est important. C’est très souvent le cas des guitares typées metal comme les Ibanez ou les Jackson, et cela vous donne un accès très confortable aux cases les plus aigües de la guitare.

Guitare acoustique ou électro acoustique ?

Si vous voulez une guitare folk, la question d’une électro acoustique peut se poser.

Guitare électro acoustique

Une guitare folk électro acoustique est intéressante sur plusieurs points : vous pouvez l’amplifier en concert ou en répétition si son volume de base ne suffit pas, vous disposez de quelques fonctionnalités intégrées — généralement un accordeur, un volume et un égaliseur pour régler les fréquences graves, les mediums et les aigus (parfois une réverbération) — et vous pouvez la brancher à des pédales d’effet (distorsion, delay, looper, etc.).

Toutefois, une guitare purement acoustique suffira amplement si vous jouez seul chez vous ou pour accompagner un chanteur.

Si vous hésitez entre les deux, l’achat d’un modèle électro acoustique (comme la Cort Earth 100F) peut s’avérer pertinent. Il vous coûtera un peu plus cher, mais vous pourrez l’utiliser comme n’importe quelle guitare acoustique, et le jour où vous avez besoin d’une amplification, votre guitare sera déjà prête à l’emploi.

Il existe aussi des guitares classiques amplifiées, mais je vous les déconseille, car elles dénaturent trop le son de l’instrument (et elles sont rares de toute façon).

Guitare pour gaucher ou pour droitier ?

Faut-il acheter en magasin ou sur Internet ?

Magasin de musique

Gros dilemme pour certains, mais personnellement, je vous recommanderai toujours d’acheter votre guitare dans un magasin de musique, d’autant plus si vous débutez !

Un instrument de musique c’est comme un vêtement : difficile de savoir s’il vous convient sans l’avoir essayé.

Une même guitare peut être l’instrument ultime pour certains et être une bûche injouable pour d’autres. Il y a parfois même des différences notables entre plusieurs copies d’un même modèle.

Votre choix doit prendre en compte vos besoins musicaux et votre morphologie.

Vous allez passer des heures sur votre guitare, alors vous avez tout intérêt à vérifier avant achat qu’elle est confortable pour vous.

Seule exception : si vous cherchez un instrument vraiment spécifique que vous ne trouvez nulle part ailleurs (comme des guitares à 27 cases, à 8 cordes et plus, avec effets intégrés, etc.), mais même là, certains magasins vous proposent de commander l’instrument.

Avec un magasin de musique, vous bénéficiez aussi d’un service client efficace en cas de problème avec votre instrument et ils offrent souvent un réglage gratuit de l’instrument pendant la première année (même si je conseille plutôt de passer par un luthier pour plus de sûreté).

Avec un achat en ligne, c’est de suite plus long et compliqué.

Les tarifs sont souvent à l’avantage des boutiques en ligne, mais de plus en plus de magasins s’alignent sur les prix et certains proposent parfois même des tarifs inférieurs !

Dans un magasin, vous aurez aussi le bénéfice des conseils du vendeur, mais...

ATTENTION !

Si jamais un vendeur vous parle de son magnifique pack à 100 €
avec guitare, ampli, câble, support de guitare et médiator, voici la seule chose à faire :

FUYEZ PAUVRE FOU !

Il vous dira que ce pack est idéal pour un débutant, mais il ment.
Mettre de la chantilly sur de la merde n’en fait pas du caviar.

Là, il vous prend clairement pour un pigeon et cherche juste à vous refourguer sa camelote.

Heureusement, la majorité des vendeurs sont honnêtes et compétents, mais aujourd’hui, les gens font plus confiance aux avis des internautes qu’aux arguments des vendeurs.

Avantages des magasins de musique

Service client facilité.
Conseils personnalisés.
Possibilité d’essayer l’instrument avant d’acheter.
Réglage gratuit dans les mois suivant l’achat.

Inconvénients des magasins de musique

Tarifs souvent plus élevés que sur Internet.
Choix d'instrument réduit.
Vendeurs parfois douteux (voire incompétents).

* * * * *

Avantages des sites de vente en ligne
Tarifs compétitifs.
Vaste choix d’instruments.
Avis des internautes.

Inconvénients des sites de vente en ligne

Moins de proximité.
Pas de conseils personnalisés.
Délais de livraison plus longs qu'en magasin.
Gestion des retours plus risquée selon les sites.

Comment tester une guitare ?

Comment tester une guitare ?

Comment savoir si une guitare est de bonne qualité si vous n’y connaissez rien ?

Premier conseil

Testez systématiquement toutes les gammes de guitares :
bas de gamme, entrée de gamme, milieu de gamme et haut de gamme.

Sapristi, mais pourquoi cela ?!

Si vous débutez, vous n’êtes pas encore capable de juger la qualité d’une guitare comme un professionnel, n’est-ce pas ?

Et bien c’est à nuancer !

Certes, vous n’aurez jamais le recul ni l’expérience d’un professionnel, mais vous pouvez vous fier à votre ressenti. Le corps est déjà un bon indicateur.

Faites le test.

Rendez-vous dans un magasin de musique et demandez à tester la guitare la moins chère et la plus chère (le prix est souvent un indicateur de qualité).

Même si vous n’y connaissez rien, certains signes ne trompent pas. Vous serez capable de dire si vous trouvez l’instrument trop gros ou trop lourd, si votre main gauche glisse bien sur le manche ou si elle accroche, etc.

Si on y réfléchit un instant, comment pouvez-vous juger de la médiocre qualité d’une guitare,
si vous n’avez jamais posé vos doigts sur une guitare haut de gamme ?

Il faut arrêter de (faire) croire qu’un débutant n’est pas capable d’apprécier les qualités d’un instrument haut de gamme. Est-ce qu’on va nourrir son enfant avec de la bouffe industrielle sans saveur sous prétexte qu’il n’a pas encore la maturité nécessaire pour apprécier un bon restaurant ?

Tester une guitare : le guide simple à suivre

Pour vous aider à y voir plus clair, je vous ai préparé en fin d'article deux fiches récapitulatives à télécharger gratuitement.

La première liste les informations essentielles à retenir. (vous pourrez aussi l’utiliser pour faire le point sur vos besoins) ; la deuxième vous servira à évaluer les guitares testées en magasin.

Étape 1 – Définir vos besoins

Avant toute chose, prenez le temps de faire le point sur vos motivations.

Pourquoi voulez-vous apprendre la guitare ? Pourquoi la guitare et pas le piano ou la trompette ? Qu’est-ce qui vous attire dans cet instrument ?

Exemple
Je veux apprendre la guitare folk pour mettre mes textes en musique et m’accompagner en chantant.

Vos besoins représentent le moteur de votre apprentissage. Visualisez-les toujours dans les moments difficiles.

Vous bloquez sur un morceau ? Vous n’arrivez pas à jouer un accord proprement ? Vous galérez sur une nouvelle technique ?

STOP !

Visualisez.

Rappelez-vous pourquoi vous faites tout cela. Souvenez-vous ce qui vous motive profondément à apprendre la guitare. Cela vous redonnera la motivation nécessaire pour surmonter vos difficultés.

Étape 2 – Lister vos influences

Faites la liste de vos guitaristes préférés, mais limitez-vous à trois.

Cela permettra d’identifier plus facilement vos styles de prédilection et le type de guitare dont vous aurez besoin. Très pratique si vous êtes face à un vendeur. Montrez-lui votre fiche et il cernera de suite vos goûts et vos attentes.

Si vous débutez et que vous n’arrivez pas à trouver trois guitaristes, listez alors trois groupes ou trois genres de musique.

Étape 3 – Identifier vos objectifs

Personne n’apprend la guitare pour les mêmes raisons.

Certains veulent monter un groupe, d'autres veulent devenir des virtuoses, s’accompagner en chantant, apprendre en même temps que leur enfant, improviser ou composer, etc.

Reprenons l’exemple de notre débutant voulant apprendre la guitare folk pour s’accompagner sur ses chansons.

Voici une liste possible d’objectifs liés à ce besoin

Mémoriser les accords.
Apprendre à composer des grilles d’accords qui sonnent bien.
Savoir chanter et jouer de la guitare simultanément.
Apprendre à enregistrer sa guitare avec un micro.
Jouer en arpège.

Étape 4 : Tester des guitares

Voilà. Il est maintenant l’heure d’écumer les magasins de musique en quête de la perle rare !

Si vous êtes débutant et que vous n’avez jamais touché une guitare de votre vie, le mieux est de vous faire accompagner par quelqu’un d’expérimenté (professeur ou ami guitariste).

Évidemment, ce n’est pas toujours possible et dans la majeure partie des cas, vous n’aurez personne pour vous conseiller hormis le vendeur et vos impressions.

Toutefois, il existe quelques astuces, même pour un débutant.

Dans un premier temps, prenez le temps de ressentir l'instrument pour en évaluer le confort.

Comment tester le confort d'une guitare

Prenez déjà la guitare en main sans même jouer.

Vérifiez que vous êtes à l’aise à la fois en position assise et debout (sauf pour la classique qui se joue exclusivement en position assise). Voyez si le poids de la guitare vous convient. Un poids élevé comme celui des Gibson peut rapidement vous fatiguer en position debout et il vous faut dans ce cas une sangle suffisamment large pour bien répartir le poids de l’instrument sur vos épaules.

Dans le cas d'une guitare électrique, testez les différents potentiomètres (volume et tonalité) et le sélecteur de micro pour voir si leur emplacement vous convient.

Familiarisez-vous avec la forme de la guitare.

Selon votre morphologie, vous pouvez être gêné par une guitare trop imposante comme les folk de type Jumbo ou au contraire trouver l’instrument trop petit. Vérifiez que votre bras droit se positionne facilement sans être contraint par la forme de la guitare.

Balader votre main gauche sur le manche pour voir si elle glisse sans difficulté des graves vers les aigus et inversement. Sur une guitare électrique (ou une folk à pan coupé), testez notamment l'accès aux aigus pour voir si le talon (servant de jonction entre le corps et le manche) ne vous gêne pas aux environs de la case 17.

Maintenant, prenez le temps d’écouter l'instrument pour mesurer sa justesse, son équilibre sonore et son sustain (aussi appelé tenue de note).

Dans le cas d’une guitare électrique, jouez-la d'abord en unplugged, c’est-à-dire non amplifiée.

Pour cela, débranchez la guitare, jouez les six cordes d’un geste puissant et écoutez. Si la guitare a déjà un son riche et sonore sans être amplifié, c’est un signe de qualité.

Jouez ainsi quelques minutes avant de brancher la guitare.

Comment vérifier la justesse d'une guitare

Demandez d’abord au vendeur d’accorder parfaitement la guitare.

Ensuite, grattez les six cordes de la guitare et écoutez le son. Essayez au maximum de le mémoriser, puis continuez à gratter les cordes plus ou moins fort pendant plusieurs minutes. Si le son produit par les six cordes n’est plus le même qu’au début, cela veut dire que la guitare s’est désaccordée rapidement. C’est souvent le signe d’une guitare bas de gamme.

Attention : ce n’est pas infaillible, car une guitare peut aussi se désaccorder si les cordes sont neuves ou trop vieilles, mais aussi sous l’effet de forts contrastes de température ou si elle est restée longtemps désaccordée. Dans ce cas, les cordes ont tendance à revenir vers l’accordage précédent avant de se stabiliser de nouveau sur le nouvel accordage.

Comment évaluer l'équilibre sonore d'une guitare

L’équilibre sonore s’apprécie mieux sur les guitares acoustiques.

Certaines guitares auront des basses puissantes et envahissantes donnant ce qu’on appelle un son plus « rond » ; d’autres auront des aigus très présents et seront donc plus brillantes.

Sur une électrique, l’équilibre sonore peut être radicalement modifié suite aux réglages de la guitare, de l’ampli ou des pédales d'effet.

Vérifiez donc bien que tous les réglages sont en position neutre : potentiomètres de la guitare (volume et tonalité) tournés au maximum et potentiomètres d’égalisation de l’ampli en position centrale. Il y en a généralement trois, et ils sont nommés low ou bass (fréquences graves), mid (fréquences mediums) et hi ou treble (fréquences aigües).

Pour l’équilibre sonore, vous pouvez également vérifier le son de chaque frette (les barrettes métalliques qui séparent les cases de la guitare). C’est un peu fastidieux, mais il vous suffit de jouer une à une toutes les cases de la guitare. Essayez de le faire en appuyant toujours bien proche de la frette et avec une pression de même intensité (juste ce qu’il faut pour que la note sonne correctement).

Ce test permet de vérifier si certaines cases frisent (c’est-à-dire qu’un son parasite se fait entendre). Si la guitare frise uniquement sur certaines cases, cela peut être le signe d’une usure de la frette, d’une action trop basse ou d’une déformation du manche.

Dans le cas de guitares acoustiques, vérifiez la projection du son, c’est-à-dire la capacité de la guitare à se faire entendre. Plus la projection est grande, plus la guitare s’entendra de loin. Pour évaluer ce point, demandez au vendeur de jouer sur la guitare pendant que vous vous éloignez progressivement (essayez de vous mettre le plus loin possible).

Comment mesurer le sustain d'une guitare

Le sustain se vérifie aussi très facilement. Appuyez sur une case, jouez une note et écoutez. Plus la note sonne longtemps, mieux c’est. Ce point est très important sur une guitare classique vu que c'est un instrument peu sonore. Il est donc important que la résonance des notes dure le plus longtemps possible.

Pour aller plus loin

Pour des tests plus poussés, demandez au vendeur de vous jouer quelque chose. Entendre le rendu sonore d’une guitare dans des mains plus expérimentées vous aidera à vous projeter.

Enfin, prenez le temps d'observer l'instrument pour jugez des finitions.

Le look n’est pas le critère fondamental dans le choix d’une guitare, mais on peut toutefois le prendre en compte. Ce sera toujours mieux d’avoir une guitare moche avec un son d’enfer qu’une guitare magnifique avec un son de chiotte. Ceci dit, si on peut avoir un son génial avec une esthétique au top, c’est évidemment mieux !

Les finitions sont déjà plus importantes. Vérifiez que tout est impeccable : pas de rayures, d’imperfections, d’éclats, de traces sur le vernis, de jeu dans les mécaniques, de grésillement dans les potentiomètres ou au niveau de la prise jack.

L'influence du matériel et du lieu sur la sonorité d'une guitare

Si vous essayez des guitares électriques ou électro acoustiques, demandez toujours à jouer sur le même ampli (et avec le même câble) pour avoir un point de comparaison plus fiable.

Vous êtes plus expérimenté et vous voulez acheter une nouvelle guitare ?
Alors nous pouvons ajouter quelques éléments de tests.

D’abord, venez avec votre matériel : jack et ampli (si possible). Ainsi, vous serez au plus proche des conditions de votre domicile.

Si ce n'est pas possible, demandez au vendeur de vous brancher sur un ampli similaire dans la même gamme de prix pour ne pas fausser vos impressions.

Important : lorsque vous testez une guitare dans un magasin de musique, ne prenez pas sa sonorité comme une référence absolue. En effet, chaque lieu possède une acoustique spécifique qui fait résonner le son différemment. Le son sera donc certainement différent chez vous.

Un lieu spacieux et peu meublé vous donnera un sentiment d’ampleur. À l’inverse, une petite pièce encombrée de mobilier aura tendance à étouffer le son, car certains matériaux comme la moquette ou les tapis absorbent le son et l’empêchent alors de rebondir sur les parois.

Ce sont ces réflexions du son sur les parois qui définissent la réverbération d’une pièce, c’est-à-dire le sentiment d’espace qui nous permet auditivement de différencier un son joué dans une cathédrale d’un son joué dans une salle de bains.

Quels morceaux jouer quand on essaye une guitare en magasin ?

Bon… pour tester une guitare, vous devez jouer dessus (révélation de folie).

Et c’est là que se pose LA grande question qui vous fait toujours suer à grosses gouttes :

« Qu’est-ce que je vais bien pouvoir jouer ?! ».

Angoisse !

C’est le vide intersidéral dans votre cerveau...

Pour éviter cela, préparez à l'avance une liste de quelques morceaux et jouez-les tous sur chaque guitare. Cela vous aidera à mieux les comparer.

Je vous conseille de choisir au moins un riff, un solo (entier ou partiel) et une grille d’accords. Ainsi, vous couvrirez toutes les situations de jeu habituelles de la guitare.

Soyez toutefois cohérent et choisissez des morceaux représentatifs de vos besoins musicaux. Inutile de sélectionner un riff de metal si vous cherchez une guitare pour jouer du blues ou un solo si vous voulez jouer uniquement de la rythmique en accords.

Prenez un maximum de notes.

C’est fondamental, car après avoir testé deux ou trois guitares, vous oublierez forcément des détails et vous risquez vite de tout mélanger.

Notez toutes vos impressions sans attendre.

Derniers points à retenir

Faites plusieurs magasins pour avoir accès à un maximum d’instruments. Certains magasins ciblent uniquement quelques marques ou gammes de prix alors que d’autres ont une offre plus diversifiée.

Ce sera dommage de rater la guitare de vos rêves, car vous n’avez pas voulu pousser la porte d’une autre boutique !

Si jamais le vendeur a en stock plusieurs exemplaires de la même guitare, testez-les toutes, car il y a toujours des différences, même entre deux modèles identiques de la même marque.

Lorsque vous aurez trouvé la guitare de vos rêves, le vendeur vous proposera souvent de vous offrir la housse.

Bon… on est entre nous là…

Franchement, c’est souvent de la merde.

C’est sûr, il ne va jamais vous offrir ses meilleures housses !

À votre place, je refuserais poliment son cadeau empoisonné pour acheter une vraie housse rigide.

Oui, cela va peser un peu sur votre budget, mais c’est le prix à payer pour protéger votre guitare comme il se doit. Un choc est vite arrivé… alors ce serait quand même bête de se retrouver avec des éraflures ou pire encore...

Vous êtes prêt pour acheter votre guitare sans vous tromper

Téléchargez 2 fiches d'aide pour bien choisir une guitare
Ne faites plus jamais d'erreur en achetant une guitare.
Inscrivez votre email et je vous envoie ces bonus immédiatement.
Vous vous désinscrivez quand vous le souhaitez.

Si vous avez aimé cet article, merci de le partager

Vous m'aiderez ainsi à faire connaître mon travail et vous permettrez à d'autres guitaristes de mieux choisir leur prochaine guitare.

Les boutons de partage sont juste en-dessous.

Si vous avez des questions ou des suggestions, dites-le moi en commentaire.

share twitter

Commentaires   

0 #5 Cyril Michaud 26-07-2020 09:01
Bonjour Louis,
Merci pour votre commentaire !
Pour la variété, j'ai juste mis un exemple d'artiste connu au niveau variété française, même s'il ne joue pas forcément sur une classique. C'est généralement juste des grilles d'accords basiques qui peuvent être jouées aussi bien sur une classique qu'une folk. Et vu que beaucoup de guitaristes débutants jouent de la variété sur des guitares classiques, ça leur permet d'avoir une référence du type de musique qu'ils peuvent jouer (la variété internationale est jouée à 99% sur folk par contre).
Citer
0 #4 Louis 26-07-2020 08:09
Bonjour,
Francis Cabrel joue sur des guitares Folks, je ne comprends pas votre référence pour la guitare classique "la variété française type Cabrel".
Il joue sur des Takamine, Franck Cheval, Gibson, Gérard Beuzon. Il rêverait d'avoir la Martin D45.
Citer
0 #3 Cyril Michaud 04-03-2020 01:44
Merci Hervé !
Content que tu aies apprécié cet article :lol:
Alors, quelle guitare rachèterais-tu du coup ?
Citer
+1 #2 Hervé David 02-03-2020 18:37
Très complet et très drôle !

Guitariste débutant (toujours), cela m'a donné envie de racheter une guitare !
Citer
0 #1 Yves 02-03-2020 17:28
.
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir